Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

3/ Les 15 km de la nive octobre 2013

Publié le par bigben

Les 15km de la nive,

La semaine de préparation fut bonne avec de bonnes sensations et un bon travail effectué. Objectif de ces 15km, c'est de tenir 18km/h de moyenne ce qui devrait au moins me faire monter sur le podium et pourquoi pas gagner !
Cette course est aussi une de mes courses coup de coeur car le départ se fait à 500m de chez moi et le parcours je le connais par coeur, j'en ai avalé des kilomètres au bord de la nive !
Le départ est à 10h00 donc vers 9h30 je pars m'échauffer, les sensations sont bonnes et un grand soleil est présent. La course s'annonce bien !
9H57 le départ pour 2 handisports est donné puis à 10H00 le reste du peloton de 300 coureurs environs est lâché.
Dès le départ je ne vois aucun "gros client" , mais un certain fabrice desrues prend les commandes de la course. Je l'ai déjà croisé en m'entrainant sur la piste mais jamais en course, et j'ai aucune idée de son niveau.
Nous prenons vite la tête de la course et je reste dans ses baskets, nous sommes sur un rythme de 3'20" au kilomètre et c'est exactement mon objectif. 
Dans Ustaritz yannick gourdon, dominique haira et ma femme m'encourageront.
Arrivé au kilomètre 2, c'est la ou les 2 seules petites bosses du parcours sont, je décide d'accélerer un peu pour tester la forme de mon adversaire et celui-ci me lâche très rapidement.
Je me retrouve donc seul en tête, super heureux de la physionomie de la course pour l'instant ! Je suis sur un rythme de 3'16 au kilo, c'est parfait, et un scooter avec une caméra me dépasse, c'est TVPI, excellent je vais sans doute passer à la télé, ça fera de super souvenir ! 
Du 3 ème kilo au 11ème kilo tout se passe bien, je ne suis pas dans le rouge, les gens sur le bord de nive m'encouragent, ma femme avec mes enfants et lolo sont présents à un croisement pour me supporter, et j'essaie de rester concentré à garder un bon rythme pour avoir un bon chrono à l'arrivée, je me dis c'est une course contre la montre !
Je passe le 10km en 32'50, j'ai rarement couru aussi vite !
 Mais inconsciemment j'en garde tout de même sous le pied, c'est ça de courir seul, mais heureusement pour moi car au 11 ème kilo je me retourne pour essayer de voir ou se situe le deuxième et qui je vois derrière moi à a peine 30 mètres ? fabrice ! 
aie aie aie ! le doute commence à s'installer, moi qui croyait être en tête tranquilement et me voyait déjà vainqueur, voilà que je vais me faire rattraper ! 
Du coup, quelle tactique employer ? le laisser revenir et m'accorcher à lui ? Ou accélerer pour lui montrer que j'en ai sous le pied ?Le risque étant de me cramer precipitemment... le moral ayant son importance je décide d'accélerer car s'il me rattrape, sa motivation sera renforcé alors que s'il reperd du terrain peut être abdiquera-t-il ? 
En tout cas pour la course c'est très bien qu'il y ai du suspense, mais en ayant fait une bonne partie de la course en tête, ce serait trop bête de se faire dépasser dans les derniers kilomètres.
Donc à compter du 12ème kilo, je me met dans le rouge et je donne presque tout.C'est aussi à ce moment que julien laurenceau qui est en vélo m'encourage et me donne l'écart sur fabrice desrues et celui-ci à bien augmenté, legèrement mais il a augmenté et c'est bien ça le principal ! Ouf, mon accélération a payé, maintenant il ne reste plus qu'à tenir le dernier kilomètre, en espérant que fabrice ne possède pas un finish de fou.
J'arrive à garder un bon rythme, et quand je rentre sur la piste pour les 400 derniers mètres et que je vois l'écart qui avoisine les 30" , je sais que c'est course gagné, quel bonheur, surtout que ma femme, lolo et mes enfants sont là, je leur devait de gagner !
Je boucle donc les 15km en 49'15" ce qui fait plus de 18km/h de moyenne, premier objectif atteint et cerise sur le gâteau, je remporte la course devant ma famille sous un soleil resplendissant.
Fabrice desrues finit en 49´45" et en discutant avec lui, j'apprend qu'il a des records de fou ! Même si ses chronos remontent à plusieurs années il a quand même fait 2h22 au marathon, 30'30" au 10km, c'est énorme ! si j'avais su ça avant le départ je sais pas si j'aurai osé prendre la tête de la course comme ça.
Le 3ème jon maitia finit en 53'14".
Pour finir en beauté nous nous sommes allongés sur le terrain de rugby, profitant du beau temp et jouant avec les enfants, c'était super puis petite interview pour TVPI avec les enfants à mes cotés, il me tarde de voir ce que ça va donner !
Merci aux organisateurs, ximista, car tout s'est super bien déroulé et à tout ceux qui m'ont encouragés sur le parcour, ça fait toujours chaud au coeur !
Maintenant c'est 3 semaines de déplacement en corse pour le boulot, et le prochain gros objectif serait le marathon de san sebastien, en essayant de passer sous la barre des 2h30. Enfin on verra si j'arrive à m'entrainer correctement sur l'ile de beauté !
 
 
Commenter cet article